Le jeu Batman Arkham Knight sort sur vos consoles


Vous rêvez de piloter la Batmobile alors ruez vous sur le dernier opus de Batman Arkham Knight. Pourrez user et abuser de ces nombreux gadgets. Il va devenir votre char d’assaut et vous faire évoluer plus rapidement dans la noirceur de Gotham City.

Dans cet opus, les habitants ont fuit la ville (si le gouvernement veut faire une bonne action pour les migrants, il peut aussi penser à Gotham City) et seul reste les nombreux criminels. Votre mission, si vous l’acceptez est de faire un grand ménage de printemps. Et c’est pas gagné, car vous allez devoir cravacher dur. Vous devrez affronter un vieil ami : l’Épouvantail. Autant vous le dire, il est venu avec ses copains dont le Pingouin, Double-Face et Harley Quinn. Ils n’ont qu’une envie mettre fin à vos états de service.

Bien entendu, vous ne serez pas seul. Vos fidèles amis,  Oracle (Barbara Gordon, Robin, Nightwing ou bien encore Catwoman, vous apporteront des aides précieuses tout au long de votre périple.

A travers ce jeu, vous arpentez les rues de Gotham City mais également ses toits. Originalité du jeu, vous pourrez incarner Harley Quinn. Vous savez la folle furieuse et amoureuse du Joker, pour la toute première fois dans un jeu Arkham.

Liens vers le site officiel de Batman Arkham Knight et surtout bon jeu. Le jeu sort donc le 23 juin sur PC, PS4 et Xbox One.

Par contre, c’est le clap de fin pour les studios Rocksteady avec la franchise Batman. Le suivant va devoir assurer…

Mon test à la sortie de Bloodborne


Bloodborne
Source : Playstation

 

J’ai pas eu le patience de voir si j’avais gagné aux concours Bloodborne. Je me suis dirigé vers mon magasin préféré et j’ai fais l’acquisition d’un jeu que certains critiques considèrent comme l’événement de l’année.

Personnellement, je pense que The Witcher III devrait le détrôné dans cette compétition. Premier bon point : en général lors de la sortie des jeux, le tarif est régulièrement au-dessus de la barre des 60 euros et là 54,90 €. C’est toujours cela de pris !

Pour mon premier essai, je n’ai eu aucun a priori sur ce titre dans la mesure où je n’ai que très peu joué sur la saga des Souls (Demon’s Souls). C’est une véritable plongée à Londres à l’époque victorienne mais surtout une véritable claque au niveau de la maniabilité du personnage. C’est même un peu déroutant face à des ennemis totalement imprévisible et parfois même un peu hard à dégommer ou plutôt décapiter. Le vaste arsenal qui vous sera proposé pour mener à bien votre mission ne sera certainement pas du luxe.

C’est donc dans la peau d’un chasseur de démon que je me réveille à Yharnam. Il se retrouve vite dans le bain d’un univers ultra sombre où quelques groupes gothiques n’ont rien à envier. Ultra gore pourrait résumer le genre. Autant dire qu’il ne faut pas mettre la manette à la portée des enfants.

Pour les amoureux du genre, on note que la possibilité d’évolution du personnage est (trop ?) simplifier. Tant au niveau de ses capacités intrinsèques (force, dextérité, endurance…) que dans la gestion de son équipement. From Software a certainement privilégié l’action et au scénario.

Au fil du jeu note quelques inconvénients car les graphismes sont correctes (mais pas forcément à la hauteur de la console) et si la fluidité du personnage est présente je remarque quelques temps de téléchargement un peu trop long à mon goût. Sony devra faire le nécessaire pour corriger ce désagrément. Je ne serais pas aussi vindicatif que ces premiers testeurs, mais je n’émets qu’un avis parmi tant d’autres.

En ce qui me concerne, je ne regrette pour l’instant pas mon achat et je tenterais de vous refaire une critique lorsque je serais allé plus loin dans le jeu. Vous pouvez visiter la page consacrée par Sony pour vous faire une dernière opinion.

The Witcher – la saga venue de l’Est


The Witcher : Wild Hunt

The Witcher est un jeu vidéo qui nous vient tout droit de la Pologne via les studios CD Projekt Red. Pour ceux qui l’ignorent encore, cette licence a pour source d’inspiration la saga littéraire éponyme de Andrzej Sapkowski (dommage que nous ne pouvons pas mettre des noms propre au Scrabble). A ce propos, je pense que je vais commander les différents tomes. Je n’ai plus rien à lire depuis Game Of Thrones.

Avec un troisième opus prévu le 19 mai prochain sur PC, Xbox One et PS4, l’éditeur réalise déjà un buzz auprès des gamers. Vous incarnerez Géralt de Rives, un ensorceleur (The Witchers pour ceux qui ne le savaient pas encore) balèze qui ne laisse pas indifférent la gente féminine. Vous pourrez le constater par vous-même avec ces deux photos qui ont été posté sur le site de DSOgaming ou bien encore sur jeuvidéo.com. D’un point de vu marketing, CD Projekt réussi à nous mettre en haleine en diffusant avec parcimonie des informations sur la toile.

A travers les différents trailers et copie d’écran, vous constaterez rapidement qu’un gros travail a été réalisé sur le réalisme des décors et sur la fluidité de la cinémathèque. Si les bugs, que nous entrapercevons sur cette vidéo, sont corrigés pour sa sortie, le jeu devrait être irréprochable.

Pour cette version finale, tous les personnages qui sont invités car il s’agit bien de donner une conclusion à une saga qui a débuté en 2007. Autant dire que l’enjeu est grand avec un univers open world, une conservation de l’identité qui a fait le succès des précédents épisodes. Selon les critiques que j’ai pu lire à droite et à gauche, il semble que le pari soit réussi. Dans le magazine PC Gamer, il parle d’un jeu « grandiose ». J’espère pouvoir vous offrir mes propres impressions du jeu dans un prochain message.

Je ne suis pas devin, mais je pense que The Witcher : Wild Hunt devrait être le jeu de rôle de l’année 2015.